jeudi 4 février 2016

#Vie pratique, faire ses courses sans déchets !

           Comment se déroule des courses « zéro déchets » ? 

 
Le matos'  

Au préalable, je prends toujours avec moi des petits sacs en tissu pour transporter les céréales, les légumineuses, et les oléagineux ou les fruits secs. Les bocaux peuvent aussi faire l'affaire, mais ils sont moins pratiques à transporter. J'apporte également un ou deux sacs en tissus pour transporter le tout, et mon sac en toile pour les fruits et les légumes. 

Faire ses courses sans produire de déchets peut parfois sembler plus contraignant, mais en pratique -et au bout d'un moment-, les habitudes s'encrent, et faire ses courses devient aussi limpide qu'avant ! 


Un fois dans le magasin, je me dirige vers l'espace dédié au "vrac", c'est-à-dire à toute la nourriture exempt d'emballage. Ensuite, rien n'est plus simple: je remplis mes bocaux et/ou mes sacs en tissus. Je ne mets pas plus de temps pour faire mes courses, bien qu'elles demandent un peu plus d'organisation au préalable. Je détermine les produits dont j'ai besoin, je fais une liste, et enfin je prends mes sacs en tissus.


Une chose à bien maîtriser pour faire ses courses en vrac sans utiliser les sacs en papiers fournis généralement par le magasin: il faut, avant de remplir ses sacs et ses bocaux, les faire peser par la personne qui s'occupe des caisses pour qu'elle puisse soustraire leur poids avant de les remplir. Malheureusement, les balances à disposition des clients dans les magasins bios ou spécialisés sont automatisées,  il est alors impossible de tarer soi-même ses contenants.


J'étais un peu anxieuse, quant aux possibles réactions des caissiers, ou des gérants des magasins, quand il s'agissait de leur demander de tarer mes contenants, mais je suis à chaque fois tombée sur des gens chaleureux et compréhensifs. Curieux de comprendre les raisons qui me poussent à faire mes courses différemment, la plupart me posent des questions; certains clients eux aussi surpris, m'ont interpelée, questionnée, et cela a toujours abouti à de beaux échanges. 





Quel(s) sont les bienfaits ?

Premièrement, les courses sans déchets me font faire des économies. Je me dirige exclusivement vers les produits qui ne sont pas emballés, j'achète donc exclusivement le produit et j'économise même les 6g des sacs en papiers (qui ne sont pas toujours déduits du prix final) pour les fruits et les légumes. Ce mode de fonctionnement me dirige également vers des produits sains avec une haute valeur nutritive et m'écarte définitivement des plats préparés et des produits transformés. J'ai aussi la satisfaction, après chaque course, de réduire mon impact sur l'environnement, en me concentrant sur mes besoins réels.

2 commentaires :

  1. super, je suis aussi entrain de m'y mettre petit à petit, je prends toujours des sacs avec moi, je les réutilise au maximum :)

    (PS : https://exploregaiablog.wordpress.com/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super. J'espère que cet article t'encourage à continuer !

      (Ps: J'aime beaucoup le design de ton blog)

      Supprimer