Mes valeurs

         Il y a différentes façons d’agir face à ce que nous recevons. L’information, quand elle parvient, n’a pas le même impact sur l’ensemble des individus. Selon la manière dont elle est transmise, ainsi que la sensibilité première de l’individu en question, elle peut être marquante comme elle peut passer inaperçue. C’est pourquoi il ne faut se contenter d’un seul moyen pour transmettre une idée, une information. Ici, j’essaierai de partager ce en quoi je crois; je crois qu’il est possible, -et nécessaire-, de se rapprocher d’un système économique circulaire (cradle to cradle) si nous souhaitons enfin tendre vers un monde plus respectueux de la vie et de l’environnement. Oui, c’est en imitant le fonctionnement de la nature que nous pouvons croire en un futur durable, pour nos enfants, nos petits-enfants. Le modèle consumériste qui régit aujourd’hui nos sociétés ne me paraît pas plus viable à long terme que chaque produit manufacturé programmé pour mourir prématurément. C’est pour cela que vivre sans produire de déchets est une des alternatives les plus efficientes. Pour mieux comprendre ce nouveau modèle à circonférence ronde, Nicolas Hulot utilise une règle simple, celle des “4 R”:

– Réguler (la production)
– Réduire (le coût énergétique et les circuits)
– Rallonger (la durée de vie des produits)
– Recycler (les déchets)

Nous ne pouvons néanmoins nous contenter d’une réflexion d’un point de vue strictement national ou international quand il s’agit d’enjeux écologiques. C’est à l’échelle de l’individu qu’il faut espérer et en attendre le plus, car, contrairement aux systèmes politiques et économiques, il a la possibilité de changer immédiatement. Modifier sa manière d’appréhender la vie, en la respectant, sous toutes ses formes, à chaque instant, à partir de… maintenant.
“The future depends on what you do today.” Mahatma Gandhi

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut